La rentrée littéraire de l’automne 2020 : nouveautés et coups de coeur

Nous nous demandions comment se présenterait la rentrée littéraire de l'automne 2020. En définitive, les maisons d'édition nous ont préparé un foisonnement de livres. Entre la mi-août et la fin du mois d'octobre, 511 nouveaux titres français et étrangers sont publiés. Il y en avait 524 à l'automne 2019. Cette année, la littérature étrangère occupe une part un peu moins importante. En effet, la rentrée littéraire 2020 met en avant 145 romans d'auteurs étrangers, alors que celle de 2019 en présentait 188. Avec la crise sanitaire, les présentations de livres et les rencontres avec les auteurs se feront sur YouTube et Instagram pour une rentrée littéraire pleine de vitalité. Sans plus attendre, nous vous présentons ici nos coups de coeur, ou plutôt une première sélection car il y en aura d'autres. Comme d'habitude, cliquez sur le titre pour voir le livre.

Les nouveaux livres de mai 2020 : la sélection

À cause du confinement, le monde de l'édition est bouleversé. La plupart des livres qui devaient sortir dans la deuxième quinzaine de mars ou en avril ont vu leur publication décalée en mai, juin ou en automne. Comme notre pile de livres à lire a bien diminué pendant la crise sanitaire, nous nous devons de la reconstituer. Parmi les nouveautés du mois de mai 2020, voici notre sélection. De belles lectures en perspective ! Cliquez sur le titre pour découvrir le livre.

Cent millions d’années et un jour, de Jean-Baptiste Andrea

Cent millions d'années et un jour

de Jean-Baptiste Andrea
Éditions L'Iconoclaste
21 août 2019

5 out of 5 stars (5 / 5)

 

Cent millions d'années et un jour est le livre du mois d'octobre et c'est aussi un coup de coeur qui nous plonge dans l'univers de la paléontologie.

L'histoire

À l'âge de 6 ans, Stan découvre son premier fossile, un trilobite. C'est ainsi que naît sa passion pour les fossiles et sa vocation. Il deviendra paléontologue. Mais la réalité du métier est bien loin de ses rêves d'aventurier chasseur de dinosaures, tel Indiana Jones et ses trésors archéologiques. Son travail se déroule de façon monotone dans une université française où il n'est qu'un chercheur obscur en fin de carrière.

Mais voilà qu'une petite fille lui parle d'un dragon caché dans une grotte, très haut dans les montagnes et les glaciers. Cette histoire aurait été racontée à l'enfant par le concierge de son immeuble, un homme qui dans sa jeunesse se serait égaré dans la montagne. Il aurait alors trouvé refuge dans une grotte, près du squelette d'un grand dragon. Il n'en faut pas plus pour illuminer les yeux et le coeur de Stan et raviver en lui la flamme de ses rêves d'enfant. Retrouvant son ardeur de jeunesse, il imagine déjà la gloire auréolant sa découverte d'un dinosaure.

C'est ainsi qu'il part à l'aventure avec son ami et collègue Umberto, Peter l'assistant d'Umberto et un guide, Gio. Ensemble ils escaladent la montagne. Stan affronte sa peur du vide, poussé par la pensée du grand dragon. Mais les difficultés s'enchaînent. Partis en été sous une chaleur écrasante, la recherche de la grotte les amène à l'automne, au premier froid et à la neige. Le glacier ne révèle pas ses secrets facilement. Trouveront-ils le squelette ?

Ce que j'ai aimé

L'écriture est belle, très imagée. Les descriptions de la nature sont magnifiques, elles nous permettent, à travers les mots, de voir les paysages, les fleurs, le ciel, de sentir les odeurs et d'entendre le bruit des ruisseaux et du vent.

Le roman est découpé en quatre chapitres correspondant aux saisons. Des fragments du passé de Stan se mélangent au récit de la recherche de la grotte et du dinosaure. Au fur et à mesure que les hommes s'enfoncent dans la montagne, Stan voyage dans son enfance. Les souvenirs de sa mère, et ceux moins agréables de son père, se mêlent au présent. Tout ce qui a été important pour lui ressurgit. La tension monte au fil du récit, il n'y a pas de temps morts. Les événements s'enchaînent, pas forcément comme nous l'aurions imaginé.

J'ai aimé les personnages. Ils sont vrais, et ils me font penser aux personnages des romans de Fred Vargas. Attachants, avec leurs singularités, ce sont des personnages qui doutent et qui cherchent.

C'est un très beau roman, une surprise à ne pas manquer. Très prenant, il fera un bon cadeau de Noël pour ceux qui aiment les aventures, les quêtes et la nature.

Excellente lecture !

 

The Warehouse, de Rob Hart

The Warehouse

de Rob Hart
Éditions Crown
20 août 2019

Langage : Anglais

 

Une dystopie d'autant plus effrayante
qu'elle a déjà commencé à se produire...

 

Cloud, une puissante entreprise américaine vend des articles de toutes catégories. Possédant un gigantesque entrepôt où toutes sortes de marchandises sont stockées, l'entreprise est en plein essor. Dans une Amérique dévastée par les catastrophes écologiques, les consommateurs commandent et achètent en ligne, sans sortir de chez eux.

Rentrée littéraire 2019 : la sélection de septembre

Avec la rentrée littéraire, des centaines de nouveaux livres arrivent chez nos libraires pour notre plus grand plaisir. Premiers romans, littérature française ou étrangère, thrillers, essai ou nouvelles, le choix est large et donc difficile. Dans cette multitude de nouveautés, nous avons sélectionné les titres qui nous ont le plus captivés parmi les livres sortis depuis la fin du mois d'août jusqu'à la mi-septembre. Nous vous proposerons d'autres sélections dans les semaines à venir.

Belle-Amie, de Harold Cobert

château-castle-luxe

Le livre du mois : août 2019

Belle-Amie

de Harold Cobert
Editions Les Escales
7 février 2019

5 out of 5 stars (5 / 5)

Quelle bonne idée d’avoir écrit une suite à Bel-Ami ! Qui n’a pas rêvé de connaître la suite de l’histoire ou essayé d’imaginer ce qui pourrait arriver au héros de Maupassant ? Mais se mesurer à Guy de Maupassant est un exercice périlleux. Malgré tout, Harold Cobert s’en sort avec brio et nous livre un joyau.

C’est ainsi que nous retrouvons Georges Duroy, ou plutôt Georges Du Roy de Cantel, dix ans après son mariage somptueux avec une riche héritière, Suzanne Walter.