Prendre un bain d’arbres pour un regain de vitalité !

bain-de-forêt-arbres-

 

Un bain d’arbres, ou bain de forêt, diminue le stress. Il améliore la santé en faisant baisser la pression artérielle et le rythme cardiaque, tout en renforçant le système immunitaire. Cette connexion avec la nature nous calme et nous fait prendre du recul, nous permettant de nous ressourcer. C’est nettement mieux que d’être connecté aux écrans et aux portables.

De quoi s’agit-il ?

Le bain de forêt est une pratique qui vient du Japon. Il y est reconnu comme une mesure de santé préventive. C’est le « Shinrin-Yoku », ou sylvothérapie en français. Cela consiste tout simplement à se rapprocher de la nature et à s’imprégner de l’atmosphère de la forêt. Pour se faire, il suffit de se promener en forêt ou dans un parc, loin des bruits de la ville et des voitures. Cette promenade, dans le calme et le silence, va solliciter les cinq sens.

Tout d’abord, l’important est de respirer profondément, par le nez et par la bouche, pour remplir ses poumons des odeurs des bois. L’air y est beaucoup plus sain grâce à la photosynthèse. Cette marche paisible permet d’écouter les bruits de la nature mais aussi les silences : le chant des oiseaux, le  bruit du vent dans les feuilles ou les bruissements des petits animaux se faufilant dans les herbes. Des temps de pause sont nécessaires pour contempler la forêt. Il faut prendre le temps de s’émerveiller devant la beauté de la nature, et toucher avec prudence les troncs et les feuilles.

bain-arbres-feuilles

 

Les arbres guérissent

C’est ce que Peter Wohlleben, garde-forestier, nous a expliqué  dans son best-seller La Vie secrète des arbres.

Les arbres filtrent les substances polluantes, les poussières et les pollens, et piègent les particules en suspension. Ils émettent aussi des phytoncides, molécules que nous captons par l’odorat et qui nous font du bien. Chaque espèce a des propriétés particulières. Les forêts de conifères sont vivifiantes alors que les forêts de feuillus sont apaisantes.  Il faut rester au milieu des arbres pendant au moins 45 minutes, et si possible faire de longues balades de deux heures. Plus on passe de temps dans la nature, plus on bénéficie de ses effets positifs sur notre santé.

En outre, des études scientifiques ont été menées à partir des années 90. Elles ont montré qu’après une balade en forêt, la tension artérielle baisse, la dépression et la fatigue s’atténuent, le taux de sucre dans le sang diminue et la qualité du sommeil s’améliore. Mais attention à ne pas toucher tous les arbres. En effet, ils peuvent abriter des substances allergènes ou urticantes, ainsi que des insectes dont les piqûres nous priveraient de tranquillité.

Tout d’abord, l’écorce des chênes et des charmes peut contenir une mousse qui provoque des démangeaisons. Ensuite, les pins peuvent héberger la redoutable chenille processionnaire munie de poils urticants. Par conséquent, en France, il faut surtout faire attention aux pins, et privilégier les bains de forêt en automne/hiver quand il y a moins d’insectes.

Sans plus attendre

Au Danemark, certaines écoles maternelles font la classe aux enfants en forêt. Les enfants y vont avec bonheur par tous les temps et en toutes saisons. Ils font même la sieste dans une cabane ! Il a été démontré que les enfants étudiant en forêt sont plus résistants aux maladies, plus concentrés et détendus. L’école dans la nature s’est développée en Allemagne, en Suède, en Suisse, en Angleterre et aux Etats-Unis. En France, le concept émerge juste.

N’hésitez plus et prévoyez une sortie en forêt ou dans un parc, si possible chaque semaine, ou, au moins une fois par mois. Chaque saison apporte son lot de bienfaits. N’oubliez pas d’éteindre vos téléphones et entrez dans le monde merveilleux de la forêt.
La nature vous attend !

Tags: No tags

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.